Modernisation des organismes de logement social : la transition comme solution ?

Le secteur du logement social fait aujourd’hui face à plusieurs impératifs de modernisation, édictés entre autres par l’Etat. Réforme du 1% logement, transformation digitale, passage à la comptabilité privée, conduite du changement, réorganisation… Et si l’accompagnement d’un manager de transition était la solution ?

Logment social

 

  • Le secteur du logement social en pleine réorganisation

L’Etat et la Caisse des dépôts et consignations pressent les OPH et les ESH d’améliorer leurs prestations. La réforme du 1% Logement et l’ampleur des développements immobiliers à produire poussent les structures à se regrouper (il sera de moins en moins courant de voir des structures de moins de 10000 logements). Outre les enjeux de gestion que soulève la nouvelle dimension des ensembles, l’apparition de la notion de client et de différentes gammes de biens pose aussi des défis majeurs à un secteur en mal de renouveau depuis plusieurs décennies.

 

  • Des défis variés : transformation digitale, comptabilité, gardiennage…

La réorganisation du secteur prend ainsi plusieurs grandes directions. La première concerne les gardiens. Point névralgique du bâtiment, le gardien constitue à la fois le point d’entrée des locataires, le contact privilégié des services techniques internes, des prestataires et du gestionnaire locatif. Ainsi, la transformation digitale du métier permettrait une bien plus grande efficacité ainsi qu’une meilleure coordination de ces différentes missions. Par exemple l’équipement des gardiens en tablettes numériques, encore peu développé, deviendra bientôt une obligation du marché.

Le passage de la comptabilité publique à la comptabilité privée représente un autre enjeu de taille. Dans un secteur socialement tendu, déjà très largement pourvu en termes de ressources, il est parfois impératif de faire appel à un manager extérieur. Rompu à la transition, il saura tenir le cap et pourra former au mieux le personnel en place. Des ressources seront ainsi réaffectées à d’autres tâches et l’ensemble du personnel pourra monter en compétence.

Les organismes font appel à des cabinets de conseil en stratégie et organisation afin d’obtenir des préconisations précises sur les évolutions indispensables à mettre en œuvre. Cependant, la mise en place effective de ces transformations pose problème. Un manager de transition spécialisé dans le secteur public ou parapublic possède le recul et les compétences nécessaires pour le pilotage d’une réorganisation de grande envergure. Il sera à la fois la tête qui pense et la main qui fait.

 

  • Le management de transition comme solution

Le secteur, au contexte social particulier, ne permet pas de faire appel à des managers de transition classiques. Cependant, les spécialistes, conscients du temps nécessaire aux véritables avancées, ont l’avantage de ne pas se voir freinés par un passif ou des ambitions au sein de l’organisation. Ils sont les yeux, les bras et les oreilles du Directeur Général tout en lui permettant de garder la distance nécessaire à la poursuite de ses fonctions une fois la période de transition passée.

Aussi, une réorganisation bien menée permet de redonner du sens au travail de salariés en proie à l’inertie de certaines fonctions. En les réaffectant et en les formant correctement, leur productivité et leur moral se révèlent bien meilleurs. Enfin, les missions de management de transition peuvent aussi être perçues comme une solution sociale pertinente.

 

Morgan Philips Interim Management travaille avec des experts du secteur du logement social et peut ainsi accompagner les organismes en pleine réorganisation dans les meilleures conditions !