Morgan Philips Group annonce une acquisition stratégique en Europe !

Voir

gestion du temps

Vous avez l’impression de courir sans cesse ? D’être débordé en permanence ? De ne jamais en faire assez ? Si le manque de temps est aujourd’hui l’un des plus grands facteurs de stress, il existe pourtant des règles simples à appliquer pour arrêter de se laisser submerger.

Gérer son temps est une question d’organisation. Quelques changements d’habitudes très simples suffisent à vous faire gagner un temps précieux.
Pour cela, voici 5 conseils précieux pour mieux gérer votre planning.

1. Perdez du temps pour en gagner

Une récente étude a révélé qu’en consacrant 8 malheureuses minutes par jour à planifier, nous pouvions gagner une heure dans la journée.

On ne prend pas le temps de s’organiser correctement et preuve en est, saisi par la panique de ne pas parvenir à tout faire, nous avons cette tendance naturelle à foncer tête baissée. Une panique qui finit par nous paralyser et nous ôter toute lucidité pour avancer et accomplir nos priorités du jour.

L’idée est donc simple : acceptez de « perdre » un peu de temps chaque jour pour en gagner.

La planification se conçoit idéalement de manière journalière, préférablement dès la veille au soir afin de visualiser la journée qui vous attend.
Cela libèrera notre mémoire et fera travailler votre subconscient pendant la nuit. Avoir une idée claire et précise des tâches à accomplir vous permettra de mener à bien tous vos projets en avançant de manière efficace.

2. Définissez vos priorités

Avant de commencer votre semaine, il est judicieux de bien définir vos priorités. En effet, dès lundi matin, vous devez absolument les définir et les mettre en avant sur votre agenda.

Apprenez à planifier à court, moyen et long terme car cela permet d’éviter les imprévus. Mettez de côté les dossiers qui ne sont pas importants et focalisez-vous sur ce qui doit être rendu au plus tôt.

Aussi, il est absolument indispensable de faire la différence entre ce qui est urgent et ce qui est important. Faites des listes ! Cela peut paraitre barbant, mais vous verrez qu’il y a probablement des choses qui pourront être remises à la semaine suivante.

3. Apprenez à fixer des limites

Bien trop souvent, on accepte des tâches chronophages et épuisantes par sympathie et peur d’être mal vu.

Pour bien gérer votre temps, il faut savoir fixer des limites. A soi d’abord, puis aux autres. Lorsque c’est fait, vous gardez la main. Vous restez dans le choix et non la contrainte.

En effet, plus votre confiance en vous est développée, plus il vous est facile d’opposé un non affirmé mais non agressif à la demande de l’autre.

4. Sachez dire non

Bien souvent, on accepte des tâches par sympathie et par peur d’être mal vu. Savoir dire non est une compétence à développer impérativement pour fixer des limites sereinement et gérer efficacement son temps.

Si, pour vous, dire « non » est souvent trop difficile, voici quelques conseils :

– Ne donnez pas tout de suite votre réponse. Laissez-vous le temps de prendre la décision et de réfléchir si vous avez vraiment le temps pour faire cette tâche supplémentaire. Après cela, vous pourrez donner une réponse sereine à votre collègue sans culpabiliser.

– N’hésitez pas à faire part de votre ressenti : stress, fatigue, tensions… les personnes qui vous entourent ne s’en rendent pas forcément compte. Mettre des mots sur un ressenti est un excellent moyen de désamorcer les problèmes.

– Faites part de votre emploi du temps : en indiquant vos tâche à venir et le temps qu’elles vous prendront afin d’exprimer votre manque de temps pour toute tâche supplémentaire.

5. Déléguez un maximum

Selon le poste que vous occupez, si vous êtes entrepreneur ou chef d’entreprise, déléguer est une étape qui vous est essentielle.

Cependant, nous nous fions plus souvent à notre propre travail qu’à celui des autres. Erreur ! Il est primordial, pour la pérennité de votre entreprise mais également pour votre bien-être et celui de vos employés de bien savoir répartir les tâches.

N’hésitez pas à utiliser un mur entier au bureau, où seront affichés les plannings de chacun. De cette façon, chacun sait qui fait quoi, qui en est où, l’avancé des projets, l’accomplissement des tâches etc.

Pour ce faire, chacun pourra agrémenter le mur de post-it avec des remarques, des accomplissements, des problèmes soulevés etc.

Comments are closed.