Morgan Philips se développe en Chine
Lire plus

conflit_au_travail

Des managers à l’écoute, une bonne entente entre les collègues et un espace de travail organisé, nous le savons tous, sont essentiels à un cadre de travail satisfaisant. Cependant, il arrive que des tensions se fassent sentir entre collaborateurs et menacent l’efficacité du travail d’équipe. Il est donc indispensable de savoir comment désamorcer un conflit au travail.

Pour ce faire, découvrez nos 5 astuces pour gérer les conflits au travail :

1. Ne laissez pas les choses s’envenimer :

N’ayez pas peur d’aborder la situation sur le champ. Exprimez clairement et calmement chacune de vos contrariétés à la personne concernée. Résistez à l’envie de contre-attaquer en lui « rendant la pareille ». Vous devez savoir qu’un différend ne se résoudra pas de lui-même. Non seulement il risque de perdurer, mais surtout de prendre de l’ampleur. Mettez ouvertement sur la table tous vos ressentis, vos avis, vues opposés et toutes vos émotions. Soyez ingénieux et ne restez pas dans votre coin !

2. Savoir se parler pour dénouer le conflit :

La rencontre doit être organisée dans un lieu neutre, confortable, favorisant la confidentialité.
Optez pour un café ou une brasserie en dehors de votre lieu de travail. L’horaire de la rencontre mérite aussi d’être choisi avec soin. Privilégiez le matin plutôt que le soir, et le début de semaine puisque la tolérance diminue avec la fatigue.

3. Gérer le conflit en tant que tiers :

Lorsque les deux parties ne peuvent gérer seules le conflit, l’intervention d’un tiers devient nécessaire. Le médiateur, qui d’une autorité liée à sa fonction et son expérience, doit rester bienveillant dans la recherche de solutions. Si vous êtes amené à prendre ce rôle de médiateur, gardez en tête ceci : n’attaquez pas, ne blâmez pas, ne défendez qui que ce soit. Adoptez une attitude positive pour créer un terrain d’entente et un climat de confiance entre les deux parties concernées. Si cela ne fonctionne pas car les tensions sont trop vives, vous devrez agir en tant qu’arbitre et par conséquent trancher même si la décision peut ne pas satisfaire toutes les parties.

4. Objectif : coopération

Pour pérenniser les bienfaits de la gestion du conflit, il est fortement recommandé de garder une trace écrite de la discussion passée. Par mail ou sur papier, chaque partie fera part de la situation en mentionnant les décisions prises ainsi que les efforts que chacun s’engagera à faire dans la durée. Cet accord prévoit donc une feuille de route de comportements et actions précis, observables sur le terrain.

5. Instaurez une bonne communication :

Encouragez une culture ouverte, fondée sur le respect, la confiance et la collaboration. Tout chef d’entreprise se doit d’instaurer un climat favorable afin que ses employés puissent travailler dans de meilleures conditions et se sentir bien sur leur lieu de travail.

Au sein d’une organisation, les désaccords sont inévitables. Et, en tant que leader, il est de son devoir d’encourager les employés à échanger ouvertement : la communication est un enjeu majeur.

Pas de commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

 
Laisser un commentaire